Zlabia.com Le Rendez-vous des Juifs d'Algerie





Dictionnaire judeo-algérien

Envoyé par Yaakov 
Re: Dictionnaire judeo-algérien
25 décembre 2011, 17:10
Quote
Abraham2210
Saha ya Abderezak, tu as apporté la bonne réponse à ce sujet.

En effet, si on traduit mot à mot, ça ne veut pas dire grand chose.

Mais quand il s'agit de présage ou de malédiction associé à cette phrase, on comprend mieux que nos parents n'aimaient pas entendre ces "bêtises"...

En fait ceux qui utilisaient ces mots pour qualifier les gens par çi ou par là, n'ont pas eu de chance que je sache.

Il y autre chose, ma mère demandait à un arabe de venir de temps en temps a la maison avec un pot de charbon brulant, rouge et fumant, avec odeur dont je me souviens encore, mais pas le nom. C'était son boulot je crois.
De sa main droite il remuait en va et vient le fil de fer, ou la corde, attaché au pot, allant de pièce en pièce. Selon ma mère c'était pour éloigner les mauvais esprits..
En ce temps là on n'avait pas de verrou aux portes... tout le monde pouvait entrer, et surement donc les esprits..
Je demandais: "Mais je ne vois rien..où sont-ils..?..:-)"
Est-ce que cette coutume existe toujours en Algérie et y a t-il plus de renseignements à ce sujet.?

ça existe et ça existera toujours partout dans le monde jusqu'à l'arrivée du Messie et jusqu'à la fin des temps. J'ai une soeur psychiatre qui a horreur de ces traditions et moi aussi eye popping smiley
Re: Dictionnaire judeo-algérien
25 décembre 2011, 17:17
On prononce ces souhaits de malheur généralement quand on s'énerve. C'est pas bien mais on les prononce quand même. drinking smiley
Re: Dictionnaire judeo-algérien
24 janvier 2012, 02:12
soued = asombri Essad = chance

se dit pour maudir une perssonne (que d... Assombrisse sa chance)

Autre maledition : y tiyah rassek pour que ta téte tombe

Allusion a la guillotine

Et alors là : on peut dire Allah yésotor dans les deux cas
Re: Dictionnaire judeo-algérien
24 janvier 2012, 02:28
Il y a une hagada de pessah que les juifs du sud chanteht,cala va de

bou-saada,laghouat, ghardaïa, tamanrasset, enfin dans tout le sahara

c'est ce que j'ai oublés dire

Et pour yehoudiyadziriya, amon avis il y a 26 lettres dans l'alphabet

hebraïque ( 26 ce qui correspond a l'anagrame de "hachem" )
Re: Dictionnaire judeo-algיrien
25 janvier 2012, 19:26
Cette hagadah a été éditée par le Rabbin Amrane (non amram) Sebban qui,lui, est d'origine marocaine.On pourrait reconstituer un "dictionnaire" d'après la traduction arabe du texte hébraïque pour commencer.Les Juifs du M'zabe parlaient un mélange arabe-bérbère-français-hébreu.Ils appelaient ce parler "ch'laghot Ihoud M'zab".En voici quelques mots :
- tissounat ,pour escaliers.Ainsi a-t-on "thah't ettissounat qui désigne une petite pièce en desous des escaliers qui abritait une meule en pierre ou une chèvre.
- tahram -cérémonie de la coupe des cheveux de l'homme avant la nuit des noces ; on lui rasait le crâne
- kettab - lorsqu'un enfant atteint l'âge de cinq ans et commence à apprendre l'alphabet hébraïque.
- trissiti,pour électricité
- chicoula,pour chocolat
- zrodiya,pour carotte
- left- navet (léfètth en hébreu)
- t'ffah _ pomme (tapouah,en hébreu)
_ sqifa -vestibule (pièce d'entrée)
- housh - cour intérieur
- m'ssalha/mecounssah pour balai
- louha - une ardoise en bois sur laquelle le rabbin collait une feuille d'un livre de prière pour apprendre à lire l'hébreu.
- tefillah- livre de prière journalière (téfillah,prière en hébreu) etc...
Pour conclure le parler des Juifs mozabits n'a pas été enseigné.Les Juifs correspondaient entre eux ,en arabe,en utilisant l'alphabet hébraïque en caractères rachi.
Re: Dictionnaire judeo-algיrien
17 février 2012, 20:11
bonsoir

relaxbar: Rebbi amrane mon orthographe est bon puisqu'il correspond au

,pére de Moïse,pour le reste ta note est de 18,5/20 les SEBBAN je

connais tres bien, nous avons fait notre scolarité ensemble

(gk)
Re: Dictionnaire judeo-algיrien
18 février 2012, 11:21
Quote
fraka38
bonsoir

relaxbar: Rebbi amrane mon orthographe est bon puisqu'il correspond au

,pére de Moïse,pour le reste ta note est de 18,5/20 les SEBBAN je

connais tres bien, nous avons fait notre scolarité ensemble

(gk)

Aviez-vous fait votre scolarité à Aflou ou à Ghardaïa ? Parlez-vous l'arabe mozabite des Juifs ? Avez-vous les paroles (en arabe) de ya beaalr'j pour un éventuelle traduction française ?
Merci et chabbat chalom.
Re: Dictionnaire judeo-algérien
19 février 2012, 22:55
bonsoir: relaxBar, bonne question pour ma scolarité c'est a Aflou

Quand a "ya bellaredj eya touil el ghayma" c'est une tres longue

Chansson est c'est une fable, comme celle de LA FONTAINE

elle sera trs difficile a expliquer.

Exemple. on dit "ya li sakene bina fi ghrof letnine ce lieu dit

n'existe pas et on a vehiculé tres longtemps ces paroles qui sont

fausses Alors il faut dire êêrouf ( avec un ayen 19eme de

l'alphabet hebraïque) êêrouf letnine, branchage double il faut observer

un nid de cigogne et vous comprendrez, si vous avz lzs paroles completes

je me livrerais a un traduction serieuse

au plaisir de se relir, et vous d'ou etes vous et vos parent ?

(gk)
Re: Dictionnaire judeo-algérien
16 mai 2012, 07:36
Je me souviens soudain d'une interjection qu'enfant en Algérie je répétais souvent et qui avait à peu près le sens de "catastrophe", mais moins grave quand même. J'écris ce mot suivant la prononciation phonétique: "mayasoued". Peut-être du judéo- arabe. Mais quelle en est la racine ? A la maison, mes parents parlaient un français très pur sans trace de mots étrangers (hébreu ou arabe). Pourtant quelques interjections locales avaient du faire leur chemin. Merci pour vos lumières même si ma question naïve a du vous faire sourire !!

Cadeau Homme
Re: Dictionnaire judeo-algérien
09 juin 2012, 19:35
"mayasoued" vient de la racine "essouad" - noir/deuil.
Ainsi pour maudir un homme ou une femme,on lui dit "issouedd sa'dek"-tu n'auras pas de chance.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter





ZLABIA

Copyright 2000-2019 - ZLABIA.COM