Zlabia.com Le Rendez-vous des Juifs d'Algerie





UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"

Envoyé par admin 
UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"
30 juin 2005, 22:29
UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"

En tant que createur et webmaster du site des Juifs d'Algerie [zlabia.com] , j'ai ete recemment confronte a une situation qui m'a laisse un gout amer, similaire j'imagine au degout que tous ceux qui sont temoins de "rumeurs" doivent eprouver.

Le 10 mai 2005, UPI (United Press International) a publie une depeche (ci dessous) disant que les Juifs d'Algerie avaient demande (je paraphrase) 144 millions de dollars de compensation au gouvernement Algerien pour tous les biens qu'ils ont du laisser derriere eux en quittant l’Algerie. Et la depeche continue en disant que cette annonce venait de ..... Zlabia.com, un site tenu par des Juifs Algeriens. La depeche a ete reprise aux USA par le Washington Times qui appartient a la meme societe que UPI.

Evidemment Zlabia n'a jamais publie une telle nouvelle mais UPI avait besoin de legitimite pour camoufler cette fabrication de "rumeur" au moment ou plusieurs groupes de Juifs Algeriens sont retournes faire un pelerinage amical sur les lieux de leur enfance.

Presentee de la sorte, cette nouvelle a provoque un tolle en Algerie ou plusieurs articles antisemites ont vu le jour dans plusieurs journaux, la rumeur a enfle, de multiples reservations de touristes Juifs ont ete annullees et la haine est montee a tel point que Le Monde par l'entremise de Florence Beaugé a publie un article (ci dessous) sur la question.

Le gouvernement Algerien a dementi etre au courant de quoi que ce soit mais la « rumeur » persiste et s’est repandue dans la tete d’innombrables innocents sans esprit critique qui gobent tout ce qui a le droit d’etre publie. Nous avons recu a Zlabia d’innombrables lettres d’insultes et de menaces mais aussi plusieurs messages de jeunes surpris qu’il y ait eu des Juifs qui aient vecu en Algerie.

Pourquoi publier une depeche pareille basee sur des mensonges flagrants si ce n'est pour attiser la haine contre les Juifs et detourner l’attention des problemes cinglants de tous les jours ?

Le fait est que ces pratiques sont execrables et punissables et que la bete immonde du racisme et de la haine est bien vivante et active.

Jaco Halfon
webmaster


---------------

L’information publiée par UPI

Voici la dépêche en anglais que l’on retrouve sur le site d’UPI ou du Washington Times. Elle est datée d’Alger et publiée le 10 mai. La voici en anglais avec en bas un lien vers le Washington Times.

Algerian Jews seek compensation


Algiers, Algeria, May. 10 (UPI) -- Some 120,000 Jews who fled Algeria after its 1962 war of independence from France are seeking $144 million in compensation.
A statement published Tuesday on the Web site "Zalabiya" run by Algerian Jews, called on Algerian authorities to compensate Jews who left the country with French colonialists fearing reprisals for their support of the colonial power.
The statement said the Jews would seek international help to put pressure on Algeria to meet the demand.
Many Arab Jews, especially in Iraq, Algeria and Syria, fled their countries after the establishment of Israel in 1948 to settle in the new Jewish state.
[www.washtimes.com]

Traduction de la depeche

Alger, Algerie, le 10 Mai(UPI)
Quelques 120.000 Juifs Algeriens qui se sont enfuis apres la guerre d'independance en 62 demandent $144 millions de dollars de compensation.
L'annonce ayant ete faite sur le site Internet Zlabia.com, dirige par des Juifs Algeriens, demande aux autorites Algeriennes de compenser les Juifs Algeriens qui ont quitte le territoire d'Algerie par peur de represailles pour leur support de la colonisation Francaise.
Le communique precise que les Juifs entendent utiliser des instances internationales pour faire pression sur l’Algerie et obtenir gain de cause.
Nombreux Juifs Arabes, surtout en Irak, Algerie et Syrie, ont fui leurs pays apres la creation de l’etat d’Israel en 1948 pour s’y etablir.


---------------------

[www.lemonde.fr]
Une rumeur infondée déclenche une campagne antisémite en Algérie

LE MONDE | 28.06.05 | 13h37 • Mis à jour le 29.06.05 | 08h38
ALGER de notre envoyée spéciale

L'information est fausse mais elle a la vie dure. Beaucoup d'Algériens en sont aujourd'hui persuadés : les juifs d'Algérie, qui estiment avoir été contraints de quitter le pays après 1962, réclament à l'Etat algérien "144 millions de dollars à titre de compensations". La nouvelle provoque stupéfaction et colère au sein de la population. Dans son édition datée 25 juin-1er juillet, El-Khabar Hebdo lui consacre encore sa "une" ainsi que deux pages pleines.
L'affaire remonte au mois de mai. Le 12, Le Quotidien d'Oran fait état d'une demande de réparation financière formulée par tout ou partie des 120 000 juifs qui ont quitté l'Algérie pour s'établir en France après l'indépendance. Ils auraient présenté leur requête en avril, lors d'un colloque, à Jérusalem, des juifs de Constantine.
Le 21 mai, le quotidien El-Khabar , le plus fort tirage de la presse algérienne (plus de 400 000 exemplaires) reprend l'information. C'est ensuite au tour d'Echourouk El-Youmi (100 000 exemplaires) d'El-Bilad , et de Sawat Al-Ahrar , journal du Front de libération nationale (FLN), parti majoritaire au Parlement. Si l'information varie un peu un jour, le montant de l'indemnité passe de 144 millions de dollars à 50 millions ; le suivant, on assure qu'une motion de soutien a été déposée à la Knesset, le refrain ne change pas et le ton est de plus en plus acrimonieux. A la fin, on bascule carrément dans l'antisémitisme.
Il est ainsi question de "l'audace juive" et de ceux qui, non contents d'avoir "colonisé et asservi des milliers d'Algériens" , sont en train "d'élaborer un plan pour mettre main basse" sur leurs biens financiers, en pleurant "leurs privilèges, leurs terres et leurs immeubles laissés après l'indépendance" . Quelques journaux se démarquent cependant ostensiblement de leurs confrères, en particulier El-Watan et La Tribune.
La présence à Tlemcen, en ce même mois de mai, de 130 pieds-noirs de confession juive, venus se recueillir sur le tombeau d'un rabbin du XIVe siècle une première depuis l'indépendance de l'Algérie alimente les fantasmes. Alors que la population de cette grande ville proche de la frontière marocaine foyer d'une importante communauté israélite jusqu'en 1962 accueille à bras ouverts ces enfants du pays, plusieurs journaux relancent leurs attaques. Les juifs pieds-noirs natifs de Tlemcen sont dénoncés pour leur "appétit" . On les qualifie de "harkis" (insulte suprême en Algérie). On les accuse d'avoir "trahi l'Algérie" , de l'avoir "livrée aux colonisateurs" et de revenir sur leur terre natale "comme en pays conquis".
POUSSÉE XÉNOPHOBE
Quand la nouvelle franchit la Méditerranée, le choc est tel pour les ressortissants français de confession juive que plusieurs annulent des déplacements prévus de longue date. "C'est la plus violente campagne antisémite jamais vue en Algérie. On dirait des appels au meurtre", s'alarme un universitaire français, assurant que "ce délire hystérique laissera des traces". Cette affaire montée de toutes pièces paraît d'autant plus absurde à cet enseignant que les juifs d'Algérie, étant "totalement assimilés à la France", n'ont "pas une seconde l'idée" de s'adresser à l'Etat algérien, en tant que communauté, "pour lui réclamer des indemnités au nom du passé".
Du côté des autorités algériennes, on dément fermement que les juifs d'Algérie aient "présenté la moindre demande de réparation". Une telle requête n'aurait d'ailleurs "aucun sens", indique-t-on à la présidence de la République.
Alors, d'où est partie la rumeur ? "D'une dépêche de l'agence UPI", assurent les journalistes algériens interrogés. L'agence américaine UPI reconnaît avoir donné la nouvelle mais s'abrite derrière un site Internet, Zlabia. com, tenu, semble-t-il, par des juifs originaires d'Algérie. Si ce site figure bien sur la Toile, impossible de retrouver trace de la revendication en question ni d'entrer en contact avec ses responsables.
A en croire Daho Djerbal, directeur de la revue Naqd , il est en tout cas exagéré de parler de "campagne de presse" en Algérie. Pour cet universitaire, il s'agit ni plus ni moins d'un "combat de la dernière heure" mené par les éléments les plus conservateurs du FLN, que l'on surnomme souvent avec ironie les "barbéfélènes" . Cette poussée xénophobe n'est sans doute pas étrangère au retour, ces derniers temps, de dizaines de milliers de pieds-noirs français, avec la bénédiction du président Abdelaziz Bouteflika. "Il y a une bataille très dure, en ce moment en Algérie, pour faire admettre que la mémoire juive est partie constitutive de la mémoire algérienne", souligne l'historien français Benjamin Stora. "C'est un vrai problème. Les Algériens ont évacué depuis cinquante ans leur part juive. Ils sont en train de la redécouvrir", ajoute-t-il.

Florence Beaugé
Article paru dans l'édition du 29.06.05

Re: UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"
01 juillet 2005, 10:55
Cher webmaster,

Il s'agit très certainement d'une rumeur et je l'espére du fond du coeur pour la paix entre les 2 communautés, cela dit lorsque vous dite que certains et je vous cite :"la rumeur s'est répandue dans la tête d'innombrables innocents absents de toute critique" là vous ne respecter plus les gens qui sont obligés de croire l'information apportée par toutes sortes de médias même ceux qui sont les plus prestigieux comme le monde ou le new york times.
Sinon comment se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde sans être ignorant.
C'est trés difficile de demander aux gens de savoir faire confiance ou non à une info. Nous ne somme pas tous des experts.
Re: UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"
01 juillet 2005, 11:40
Cher Webmaster,

Après avoir lu toutes ces dépèches, il semble assez difficile de croire que des journalistes futés aient pu utilisé votre site comme tremplin pour inciter la haine entre le peuple Algérien.

Mais je suis sûr que la majorité verra bien vite d'où viennent ces rumeurs encore sans fondement, et calmeront leurs esprits.

Assumant même que la plainte soit légitime, je ne pense pas que cette faible question monétaire soit celle qui dérangerait les esprits.
Par contre ce serait plutôt l'action elle même d'accuser qui dérangerait.

Si certains se sentaient coupables d'avoir mal agi envers la minorité de Juifs Algériens, ils pourraient réagir de quatre façons:
1) Provoquer la discorde pour se disculper.
2) Accuser les Juifs de leurs déboires et échecs.
3) Admettre leurs erreurs, et ainsi va la vie.
4) Laisser les tribunaux rendre jugement.

Voici à mon avis ci dessous un sujet bien plus important à traiter par les Algériens de partout au monde, que celui des Juifs d'Algérie:
Où sont ces milliards de dinars qui se sont enfuis du peuple Algérien pour se retrouver entre les mains de certains de leurs leaders à l'étranger et chez leurs "ennemis mortels"!?
Il serait bon de les récupérer au plus tôt de façon légale et d'en faire bon usage, surtout pour les pauvres enfants.


Abraham

Re: UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"
03 juillet 2005, 10:00
Salut


Je m'appelle Abdelkrim Elkebir et je suis content de voir que vous aimez l'Algérie comme moi. J'ai été trés touché par le retour des juifs algériens au pays. Né en France, je suis de par mon père originaire de marghnia et je suis ravi de voir des juifs revenir dans la ville de Tlemcen.

Si vous organisez des colloques sur l'algérie, je serai ravi d'y participer.

remerciement à vous pour ce site

Abdelkrim Elkebir

Heureusement que le ridicule ne tue point.

En effet, faut pas être expert pour savoir que les 144 millions de dollars ne représenteraient pas le dixième de la valeur réelle des biens abandonnés par les Juifs d'Algérie lors de leur exode.



Roger Bouhanna
Re: UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"
18 juillet 2005, 04:17


Mr BOUHANA et Mr ABRAHAM




Exode ??? vous avez voulu bien partir le FLN vous avez proposer de rester et de vous protéger !!!


Les juifs pieds noirs sont des rapatriés d'Algérie qui on reçu de l'argent de l'Etat Algérien via le service des rapartriés Français conformément aux accords d'Evian.


Vos messages font du tord à tous les juifs qui veulent se rendre en Algérie mais peut-être que vous êtes frustrés ou jaloux que certains juifs puissent se rendre en Algérie ???


Mr le webmaster vous allez censurer ce message de vérité et je suis content au moins que vous l'ayez au moin lu !!!

Re: UN MONTAGE ANTISEMITE EN ALGERIE OU COMMENT "FABRIQUER UNE RUMEUR"
19 juillet 2005, 09:29
Salut Mimoun,

Merci de votre réponse.

La question ici n'est pas un le sujet de "rapatriés", mais d'expatriés, ainsi que de rumeur vraie ou fausse, et pourquoi celà.

Etre jaloux et frustrés, qui ne l'est pas?
Les idées, les mots, les erreurs, ne sont pas la fin du monde.

Mais nous pouvons tous controler les émotions, en discuter, et se mettre d'accord, n'est-ce pas?

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter





ZLABIA

Copyright 2000-2020 - ZLABIA.COM