Zlabia.com Le Rendez-vous des Juifs d'Algerie





La juive au tchador, par Line Meller

Envoyé par Z-ladore 
La juive au tchador, par Line Meller
24 août 2005, 12:50
LA JUIVE AU TCHADOR, PAR LINE MELLER
Posted by: jero
Date: October 5, 2003 01:14PM


La juive au tchador

Par Line Meller-Saïd
Editions Alan Sutton
Photographie de Frédéric Brenner- Médaillon de Marie-Ema Hassoun

Extraits

"Salope ! Juive !" Sara baisse la tête. Tant et tant de fois elle a entendu ces mots qui font mal ! En français toujours, contrairement au mode courant des échanges familiaux où domine l'arabe. Depuis le temps, elle devrait être immunisée. Mais non, chaque fois, le sillon douloureux se creuse un peu plus.

Il hurle : "Il faut toujours que tu inventes n'importe quoi. J'en ai marre de tes mensonges. Tu es bien comme ta mère, la chienne de juive !" Comme s'il prenait soudain conscience de l'énormité qui vient de sortir de ses lèvres, il regarde avec inquiétude Sara, médusée, figée.

"Allah akbar...", Dieu est grand. Cette périphrase lui semblait très belle, pleine de sens : Dieu ne pouvait être que le plus grand, le plus fort, et dans sa tête naissaient des ferveurs, des élans, sortes de prières sans paroles, indépendantes de toute liturgie, lancées silencieusement vers un protecteur suprême.

"Le tueur a ouvert la porte du magasin, comme ça, en pleine ville, et pan ! pan ! deux coups de revolver, il l'a abattu et il est ressorti tranquillement".-"Ecoute. Il n'y a pas de fumée sans feu. ! Si les terroristes s'en sont pris à lui, c'est certainement pas pour rien. D'abord il était juif, alors, vous savez..."

"Si tu veux te faire respecter dans la rue, tu dois couvrir ta tête. Il y va de ton honneur et de l'honneur de ton père"

En cette fin du mois de décembre 1994, Mehdi et d'autres enfants du quartier ont investi la cour… "On est les terroristes. On crie parce qu'on a fait prisonniers les Français de l'Airbus et eux, ils crient parce qu'ils ont peur..."

Sid Ali rentre un soir de janvier, bouleversé . -"Ils ont tué mon ami José, lui qui disait toujours qu'il était plus algérien que les Algériens..."
-"Oui mais c'est un Juif" lance étourdiment, en guise d'explication, celle-là même que Sid Ali avait autrefois rabrouée pour les mêmes raisons.

Sid Ali réagit violemment et s'interpose entre la portière ouverte, qu'il referme de toutes ses forces, et l'homme qui donne des ordres :
-"Qu'est-ce que vous faites ? Vous êtes fous. Arrêtez tout de suite."
Le chef se jette sur lui en criant : "On veut la fille. Elle est pour nous". Un bref corps à corps s'engage. Sid Ali hurle : "Enferme-toi, Sara, enferme-toi".

-"Pardonnez-moi mais je ne sais pas encore vraiment qui je suis. Une moitié de moi est musulmane, depuis longtemps, l'autre est juive, depuis peu."

De la flamme dansante des bougies brûlant dans leurs chandeliers de cuivre a surgi l'envoûtement d'un instant de plénitude absolue, fugace étincelle d'éternité.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter





ZLABIA

Copyright 2000-2023 - ZLABIA.COM