Zlabia.com Le Rendez-vous des Juifs d'Algerie





Je voudrais connaitre les synagogues en Algérie !

Envoyé par Bensamy 
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 13:21
(suite)
Tu lis cela et tu verras que c'est les communautés chrétiennes et juives qui font le nécessaire...
Est ce vrai? Si c'est le cas quelle trsitesse!
Texte d'Elisabeth Schemla
dans « Mon journal d'Algérie », Flammarion 2000
----- Cet extrait, accompagné dans le livre de photos prises par Pia Ranzato, permet d'apprécier l'évolution positive de la situation de ce cimetière en ce début d'année 2003. Les autorités chrétiennes et juives seront désormais associées aux efforts de remise en état et devront, à leur tour, s'y impliquer fortement.

----- « Dès les premiers pas pour monter vers le haut du cimetière juif que surplombe l'église Notre-Dame d' Afrique, le spectacle est désolant. Des ronces, des branchages envahissent les allées, des chèvres broutent au milieu des tombeaux ouvragés, ornés de fleurs de marbre et de grilles à arabesques. Plus de visiteurs depuis longtemps, si longtemps. À cette hauteur, ce n'est qu'un cimetière à l'abandon qui emplit l'âme de tristesse et de nostalgie, où l'on entend les pleurs de jadis qui, jaillis des vivants, étaient mille fois plus doux cependant que les vrilles des oiseaux dans ce silence pétrifié. Mais, une fois délaissée cette montée pour tourner à droite et s'enfoncer dans le cimetière...
----- C'est un champ de guerre sainte jonché de morts qui ont été tués une seconde fois. Sur des hectares en vastes terrasses, des milliers de tombes essayent de trouver un impossible repos, le ventre béant, plaques jetées au sol, cassées, martyrisées ; les colonnes brisées de la vie interrompue ont été abattues, les visages émaillés des disparus arrachés, et ceux qui en ont réchappé ont un regard étonné, même pas de reproche. Un bébé en médaillon dans l'herbe jonchée de crottes. Des fleurs de céramique à terre. Un vase de marbre décapité qui a roulé, un caveau ouvert sous l'offense. Des inscriptions en hébreu, la plupart en français ; des tombes séculaires de sujets juifs sous l'occupation turque, des tombes plus récentes de citoyens juifs sous l'occupation française. La bataille a été livrée avec une folle ivresse, se repaissant des craquements, des plaintes et des supplications de la pierre, par des hommes dont les mains damnées se sont livrées au massacre dans la jouissance, laissant derrière eux le chaos que j'ai sous les yeux. J'avance, et je m'approche.
----- Les ossuaires ont été percés, leur plaque descellée,
des centaines d'os enchevêtrés, certains intacts, d'autres cassés en mille morceaux sont là, nus, et cette nudité dévoilée est une insulte suprême, le crachat de fous sur les fémurs, les bassins, les bras, les crânes des infidèles qui récitaient la Thora.
----- Ces égarés ont pissé, chié, forniqué, bu, bâfré autour des Gharbi, Mesguish, Kespi, Seror, Tabet, Achouche, Sonigo, Garrus, Enot, Nebot, Loufrani, Solal, Farro, Bakouche, Lachkar, Saffar, je voudrais les citer tous, je les cite tous, et si j'ignore Dieu, je sais le sacré, et même si ces morts ont été délaissés, ils n'ont pas été oubliés, je suis ici…
----- Pourvu, pourvu que le carré des enfants ait été épargné ! Il faut se frayer un chemin dans l'escalier qu'obstrue un arbre, et c'est la même désolation. Eviter les os de ces squelettes qui traînent entre les dalles, ne pas marcher sur ces mâchoires, ne pas penser aux petits corps….. »


J'attend ta réponse Simo...
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 16:25
[www.zlabia.com]

regarde cette photo qui est pourtant de ce site, et dis moi mtn si c au caire
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 16:26
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 16:32
"Notre Dame de Paris et la Grande Mosquée"

en france il y a des musulmans qui vivent et bcp meme


en algérie la religion juive n'est pratiquement pas presente
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 16:34
« Dès les premiers pas pour monter vers le haut du cimetière juif que surplombe l'église Notre-Dame d' Afrique, le spectacle est désolant. Des ronces, des branchages envahissent les allées, des chèvres broutent au milieu des tombeaux ouvragés, ornés de fleurs de marbre et de grilles à arabesques. Plus de visiteurs depuis longtemps, si longtemps. À cette hauteur, ce n'est qu'un cimetière à l'abandon qui emplit l'âme de tristesse et de nostalgie, où l'on entend les pleurs de jadis qui, jaillis des vivants, étaient mille fois plus doux cependant que les vrilles des oiseaux dans ce silence pétrifié. Mais, une fois délaissée cette montée pour tourner à droite et s'enfoncer dans le cimetière... "



Tu sais que meme les cimetieres de musulmans sont aussi mal entretenus ?yawning smiley c'est probleme qui a été prit en consideration par les autorités, et qui est en voie de reglement nn mais c vrai j'ai vu plein de cimetieres musulmans pourtant mais tres mal entretenus , c'est pas question de juif ou pas juif
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 17:09
L'intolérable, plus que tout, est la mauvaise foi!
On ne peut rien lui opposer, pas même de lui emprunter un peu et répondre dans les mêmes teintes. Il n'y a pas de dialogue. Voici pourquoi je n'interviens presque plus, mais là...
Tout le monde sait que les rares juifs qui restent en Algérie se terrent et n'ont plus de synagogue pour se retrouver. Je peux parler de celle de la rue Suffren (j'habitais une rue plus haut), et j'ai été témoin en 67 d'une manifestation aussi déterminante que ses commanditaires étaient imbécilement anti-israëlites en pensant n'être qu'anti-israëliens. Des gosses, des ados, encadrés par des militants-Fln (parti unique) étaient à la porte de la synagogue et scandaient des slogans qui donnaient froid dans le dos. A l'intérieur, essentiellement des vieillards connus de tous dans le quartier des 3 horloges, ne voulant pas quitter leur terre, entretenus par une oeuvre de bienfaisance israëlite (face au cinéma Richelieu), tremblaient de peur. Depuis, on en a vu de moins en moins se risquer jusqu'au marché de la Cantera à cent mètres de là, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne et que la synagogue soit fermée.
A mon dernier voyage à Alger, il y a près de 3 ans, celle-ci était toujours fermée.
Quand on est anti-juif, on assume, on ne pousse pas jusqu'à prétendre "preuves" à l'appui que l'Algérie (je parle bien sûr de certain courant qui alimente le régime et jamais du peuple) est prête à accueillir ses enfants juifs.
"Retour de flamme", comme dirait Le Frangaoui? Je m'en moque, on ne me refera pas mon éducation sur des bases fascistes. Ma vie est derrière moi, et je n'en aurai jamais honte.
Ibrahim-Sid'Ali.
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 17:16
Re,

Tu as oublié cela Simo car tu mets ce qui t'arrange...

C'est un champ de guerre sainte jonché de morts qui ont été tués une seconde fois. Sur des hectares en vastes terrasses, des milliers de tombes essayent de trouver un impossible repos, le ventre béant, plaques jetées au sol, cassées, martyrisées ; les colonnes brisées de la vie interrompue ont été abattues, les visages émaillés des disparus arrachés, et ceux qui en ont réchappé ont un regard étonné, même pas de reproche. Un bébé en médaillon dans l'herbe jonchée de crottes. Des fleurs de céramique à terre. Un vase de marbre décapité qui a roulé, un caveau ouvert sous l'offense. Des inscriptions en hébreu, la plupart en français ; des tombes séculaires de sujets juifs sous l'occupation turque, des tombes plus récentes de citoyens juifs sous l'occupation française. La bataille a été livrée avec une folle ivresse, se repaissant des craquements, des plaintes et des supplications de la pierre, par des hommes dont les mains damnées se sont livrées au massacre dans la jouissance, laissant derrière eux le chaos que j'ai sous les yeux. J'avance, et je m'approche.
----- Les ossuaires ont été percés, leur plaque descellée,
des centaines d'os enchevêtrés, certains intacts, d'autres cassés en mille morceaux sont là, nus, et cette nudité dévoilée est une insulte suprême, le crachat de fous sur les fémurs, les bassins, les bras, les crânes des infidèles qui récitaient la Thora.
----- Ces égarés ont pissé, chié, forniqué, bu, bâfré autour des Gharbi, Mesguish, Kespi, Seror, Tabet, Achouche, Sonigo, Garrus, Enot, Nebot, Loufrani, Solal, Farro, Bakouche, Lachkar, Saffar, je voudrais les citer tous, je les cite tous, et si j'ignore Dieu, je sais le sacré, et même si ces morts ont été délaissés, ils n'ont pas été oubliés, je suis ici…
----- Pourvu, pourvu que le carré des enfants ait été épargné ! Il faut se frayer un chemin dans l'escalier qu'obstrue un arbre, et c'est la même désolation. Eviter les os de ces squelettes qui traînent entre les dalles, ne pas marcher sur ces mâchoires, ne pas penser aux petits corps….. »
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
17 novembre 2008, 17:18
et j'ai été témoin en 67 d'une manifestation aussi déterminante que ses commanditaires étaient imbécilement anti-israëlites en pensant n'être qu'anti-israëliens.


merci d'avoir précisé l'année mais, de nombreux juifs viennent se receuillir dans leur pays d'origine sans qu'ils n'aient jamais été pointé du doigt ou je ne sais quoi d'ailleurs le site qu'a envoyé lamak le prouve

www.minorites.org ou .com
Salut les amis,

Voici une photo qui date de 1958, le jour de la Bar Mitzva de mon frère Chlomoh (zlb année 2001). Il avait juste 13 ans, et moi à droite 15 ans 1/2.
Croyez moi, je n'ai pas changé du tout!...:-)

Abraham.
Pièces jointes:
Rue de Dijon-Texte-1.JPG
Re: Je voudrai connaitre les synagogues en Algérie !
18 novembre 2008, 07:08
Bonjour à toutes et tous,
Merci Abraham pour cette photo qui nous montre la belle synagogue de la rue de Dijon et la joie d'une famille... Malheureusement, mes 2 photos que j'ai mise, montrent ce qu'elle est devenue !!!! Merci encore.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter





ZLABIA

Copyright 2000-2017 - ZLABIA.COM