Zlabia.com Le Rendez-vous des Juifs d'Algerie





première rencontre avec une juive d'algérie

Envoyé par fadi 
première rencontre avec une juive d'algérie
22 août 2012, 16:39
bonjour à tous,
aujourd'hui je suis venue sur le site non pas pour argumenter ou débattre, sur tel ou tel sujet parce que ça ne m’intéresse pas plus qu'hier, y'en a marre de lire des anneries ,insultes,dénigrements et autres..
je vais vous raconter une histoire qui m'a beaucoup touchée.durant l'hiver 2011,je suis sortie avec mon fils en poussette, pour m'acheter des framboises.une dame d'un certain age, était la sur le bord du trottoir à donner du pain, qu'elle venait de récupérer de la poubelle, aux pigeons. je me suis arrêtée à son niveau et j'ai montré à mon fils les pigeons et lui ai dit chouf a hbibi (regarde mon chéri), les pigeons jiaanin (ont faim) et la dame elle leurs donne du pain.elle a sursauté et m'a dit bonjour madame, nti aarbia? (tu es arabe), je lui ai dit oui et elle m'a demandé d'où je lui répondu d'algérie.elle m'a dit ah bon ?de quelle ville? et LA quand je lui ai dit Constantine ses yeux se sont remplis de larmes.on a commencé a discuter,il faisait trés froid (GRENOBLE)mais on ne le sentait plus...
si vous voulez connaitre la suite faites le moi savoir sinon je n'irai pas plus loin si ça n'intéresse personne.
Re: première rencontre avec une juive d'algérie
22 août 2012, 20:23
Salam;

moi ça m'intéresse, tu peux continuer,smiling smiley
Re: première rencontre avec une juive d'algérie
22 août 2012, 22:31
bonsoir,
la suite? la voila:
elle m'a parlé du pain que les gens jettent alors que fut un temps ou trempé dans de l'huile d'olive, ça constituait le repas essentiel de sa famille monoparentale en Algérie en période de disette.Je lui ai alors expliqué qu'aujourd'hui en Algérie l'huile d'olive coûte cher et que ce n'est pas donné à tout le monde de s'en procurer.Elle m'a parlé de son quartier et je lui en ai fait une brève description mise à jour, et elle pleurait.Elle m'a parlé de son défunt mari et de la triste vie qu'elle menait à grenoble loin de la terre des siens et qu'en fin de vie, son voeu le plus cher c'était d'y fermer les yeux pour toujours et d'etre auprés de sa mère enterrée la bas.Elle joue tous les jours au tiercé, et espère gagner, pour rentrer et faire des cadeaux à tous ses voisins.Ses yeux étaient perdus dans ses souvenirs.elle parlait en arabe avec un petit accent qui mêlait le constantinois , milev et skikda.elle m'a demandé et toi tu es sorti faire quoi par ce froid , je lui ai répondu que j'étais enceinte et que j'avais envie de framboise..et dans un soupir elle m'a pris dans ses bras et elle m'a souhaité beaucoup de belles choses.je l'ai encourager à faire une demande visa et que en tant que Française aujourd'hui elle pourra réaliser son rêve.elle n'a pas les moyens et finit ses fins de mois avec l'aide de ses enfants.
je n'oublierai jamais ni son image, ni ses paroles , ni ses larmes, ni la tristesse qu'elle véhiculait.Je l'aime cette vieille dame, pour la passion dans ses yeux, et j'ai regretté de ne pas avoir gardé ses coordonnées mais je vais faire de mon mieux pour la retrouver.

au début je pensais que ce site étais dédié aux gens comme elle, mais ce n'est pas le cas , en tout cas, on ne dirait pas.
parce que si vous voulez apporter aux juifs d'algérie ne vous arrêtez pas à quelques post sur un site qui reste virtuel.
cherchez les et aidez les , cette dame ne connait pas le net.

à bientot
Re: première rencontre avec une juive d'algérie
23 août 2012, 07:43
Bonjour Fadi,
Votre récit est émouvant. Malheureusement des exemples comme celui que vous venez, magistralement, de décrire sont légions. On peut enlever un pays à un homme, mais on ne peut pas enlever un pays du coeur d'un homme. La nostalgérie, disait Camus, "Quand elle vous attrape elle ne vous quitte plus".
Re: première rencontre avec une juive d'algérie
23 août 2012, 15:19
bjr Fadi récit très émouvant eh oui comme mon ami Jibril qui cite Camus j'ai la Nostalgérie ça fait tant de mal et en même temps tant de bien de parler de chez nous quand on était là bas !!!!!!!!!!!!!!!
Re: première rencontre avec une juive d'algérie
24 août 2012, 20:34
Quote
corine
bjr Fadi récit très émouvant eh oui comme mon ami Jibril qui cite Camus j'ai la Nostalgérie ça fait tant de mal et en même temps tant de bien de parler de chez nous quand on était là bas !!!!!!!!!!!!!!!


La Kahina

yom tov bonjour Fadi

shalom Azul salam

La Nostalgérie , je dirais mieux une cicatrice qui prouvent que vous n'avez pas révé ,

si vous faite le bilan de votre vie , ou imaginer simplement un instant que vous avez quitter votre pays L'Algerie depuis 1962 ? c'est à dire depuis 50 ANS ,depuis cette indépendance que tout Algerien à rever à cette époque ,et regretter par la suite car confisquer , et tous ces Algeriens qui l'on quitter malgrés eux à cette époque , et qui la chérissent encore , et pour toujours ,

leurs souvenirs sont encore plus proches ,
dans cette ALGERIE ou coulé le lait et le miel ,

car en vieillissant votre enfance resurgit , vos amis d'enfances refont surface ,et les questions fusent sont ils encores vivant , habitent ils
toujours aux mêmes endroits , nos voisins sont ils toujours la ,
et les questions serons ressacés jusqu'a leurs mort ,

oui la vieillesse et un naufrage encore plus grand chez chez nos fréres juifs berberes Algeriens , victimes de la bêtisse humaines ,

pour Fadi

voyez vous Fadi cette rencontre à Grenoble d'une dame Algerienne promenant son enfant dans un parc , qui rencontre une dame Algerienne de confession juive originaire elle même de constantine donnant du pain aux pigeons , et qui ne désirs qu'une chose être enterrée auprés de sa maman à constantine en Algerie ,

votre rencontre madame est normal , vous ne pouvez pas dévier le cour du destin , cette rencontre restera graver dans votre mémoir , cela est fait pour que puissiez transmettre ce message , des fréres et des soeurs juifs berberes d'Algerie souffrent de ne pas revoir leurs terre natal
car c'est une soeur du bled comme vous rien de plus qu'une soeur ????

vieillir est ennuyeux mais c'est le seul moyen que l'on ait trouvé
de vivre longtemps pour espérer revoir un jour notre Mére l'Algerie ,

la discorde est le plus grand mal du genre humain,
la tolérance est le seul remede .

merci encore fadi de votre histoire .
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter





ZLABIA

Copyright 2000-2019 - ZLABIA.COM