Zlabia.com Le Rendez-vous des Juifs d'Algerie





Ya bellaredj

Envoyé par Yihoudiyadziriya 
Ya bellaredj
17 octobre 2011, 20:30
En réécoutant la sublime interprétation de Ya bellaredj par René Pérez (que D.ieu ait son âme en paix) , je me demandais qui a été le texte de ce poème allégorique. Même question pour la mélodie.
Merci par avance chers zlabiens de vos éléments de réponse!
Re: Ya bellaredj
18 octobre 2011, 18:40
Bonjour, Shalom, Salam, Azul,

Je voudrais juste publié un article que j'avais lu précédemment sur René Perez (zal)...

Quote

El bellaredj orphelin...

L'un des porte-parole de la chanson judéo-arabe s'est éteint le 31 août en France où il vivait depuis longtemps.

Il est l'une des voix remarquables de la musique algérienne. René Perez est un chanteur algérien d'origine juive. Né le 25 février 1940, «c'est une voix qui s'éteint et c est une pierre du mur de notre patrimoine» affirment ses admirateurs. René Perez pour ceux qui ne le connaissent pas encore ce sont toutes ces belles chansons que fredonnaient nos grands-mères jadis. L'andalou à l'état pur qui rappelle immanquablement une autre diva de cette époque-là Fadila Dziria.

On citera Ouahch el habayeb, Rimoun rametni, El youm rit ezzine, Ya bellaredj, Bnats el youm, Elli mektoub mektoub, Qoum tara, Fidar el habib, ou encore Mchate aliya.

«Ce n'est pas mal du tout, il a une très belle voix Rene Perez, on se croirait à une soirée andalouse dans les guinguettes du bord de Marne», souligne sur le Net un fan de cet artiste légendaire. C'est le 1er septembre que René s'en est allé rejoindre tous ses amis musiciens
Chaâbi algérien, pour rappel, il avait participé en 2007 à l'aventure musicale et artistique El Gusto, lancée par Safinez Bousbia, une femme irlandaise-algérienne, après qu'elle a été introduite dans le genre chaâbi trois ans auparavant par un musicien dans la Casbah d'Alger, la capitale algérienne.

Un projet phénoménal auquel Damon Albarn, le chanteur du groupe britannique Blur, s'était impliqué dans la promotion.

Chant des contes d'amour et d'exil pour le trille des mandolines et au rythme des percussions arabes, 40 maîtres de chaâbi algérien, une tradition séculaire de musique folk, ont été réunis après des décennies pour une tournée dans quatre pays.

«Aussi, saisi par la curiosité au sujet de la tradition musicale, qui a vu son apogée à Alger dans les années 1940 et 1950, elle décide de partir à la recherche des artistes qui ont fait sa renommée.». «Je voulais juste les remettre en contact L'idée du film et l'album sont venus plus tard», explique Safinez Bousbia dont le projet ressemblait à celui du film réunissant les membres de Cuba, le Buena Vista Social Club. Aussi, parmi les artistes qui ont pris part à ce fantastique voyage, René Perez, qui a pu retrouver ses anciens compagnons de route, vieux amis et collègues musiciens dont le chanteur Luc Cherki, Ahmad Bernaoui, et Maurice al-Medioni. Aujourd'hui, René Perez n'est plus, mais son répertoire et sa voix, désormais entrés dans l'histoire sont indémodables, tant que les gens continueront à fredonner joyeusement ses anciens tubes... Ses chansons, combien d'artistes algériens les avaient accaparées et interprétées sur scène ou à la télé? Preuve s'il est en de l'immense talent de René Perez, symbole de joie et de tolérance d'une époque révolue qui ne reviendra plus...

Source : O. HIND - L'Expression DZ - Le 18 octobre 2011

Lien => : [www.lexpressiondz.com]
Re: Ya bellaredj
28 novembre 2011, 08:43
Quote
Yihoudiyadziriya
En réécoutant la sublime interprétation de Ya bellaredj par René Pérez (que D.ieu ait son âme en paix) , je me demandais qui a été le texte de ce poème allégorique. Même question pour la mélodie.
Merci par avance chers zlabiens de vos éléments de réponse!

Cette chanson fait partie du terroir Algérien et l'origine de celui ou celle qui avait ecrit ses paroles n"est pas connu idem pour celui ou celle qui l'avait chanté pour la premiére fois. A mon avis elle aurait pu être chantée pour la premiére fois vers la moitié du 19 éme siécle.
Re: Ya bellaredj
29 janvier 2012, 04:14
Quote
Bensamy
Bonjour, Shalom, Salam, Azul,

Je voudrais juste publié un article que j'avais lu précédemment sur René Perez (zal)...

Quote

El bellaredj orphelin...

L'un des porte-parole de la chanson judéo-arabe s'est éteint le 31 août en France où il vivait depuis longtemps.

Il est l'une des voix remarquables de la musique algérienne. René Perez est un chanteur algérien d'origine juive. Né le 25 février 1940, «c'est une voix qui s'éteint et c est une pierre du mur de notre patrimoine»
affirment ses admirateurs. René Perez pour ceux qui ne le connaissent pas encore ce sont toutes ces belles chansons que fredonnaient nos grands-mères jadis. L'andalou à l'état pur qui rappelle immanquablement une autre diva de cette époque-là Fadila Dziria.

On citera Ouahch el habayeb, Rimoun rametni, El youm rit ezzine, Ya bellaredj, Bnats el youm, Elli mektoub mektoub, Qoum tara, Fidar el habib, ou encore Mchate aliya.

«Ce n'est pas mal du tout, il a une très belle voix Rene Perez, on se croirait à une soirée andalouse dans les guinguettes du bord de Marne», souligne sur le Net un fan de cet artiste légendaire. C'est le 1er septembre que René s'en est allé rejoindre tous ses amis musiciens
Chaâbi algérien, pour rappel, il avait participé en 2007 à l'aventure musicale et artistique El Gusto, lancée par Safinez Bousbia, une femme irlandaise-algérienne, après qu'elle a été introduite dans le genre chaâbi trois ans auparavant par un musicien dans la Casbah d'Alger, la capitale algérienne.

Un projet phénoménal auquel Damon Albarn, le chanteur du groupe britannique Blur, s'était impliqué dans la promotion.

Chant des contes d'amour et d'exil pour le trille des mandolines et au rythme des percussions arabes, 40 maîtres de chaâbi algérien, une tradition séculaire de musique folk, ont été réunis après des décennies pour une tournée dans quatre pays.

«Aussi, saisi par la curiosité au sujet de la tradition musicale, qui a vu son apogée à Alger dans les années 1940 et 1950, elle décide de partir à la recherche des artistes qui ont fait sa renommée.». «Je voulais juste les remettre en contact L'idée du film et l'album sont venus plus tard», explique Safinez Bousbia dont le projet ressemblait à celui du film réunissant les membres de Cuba, le Buena Vista Social Club. Aussi, parmi les artistes qui ont pris part à ce fantastique voyage, René Perez, qui a pu retrouver ses anciens compagnons de route, vieux amis et collègues musiciens dont le chanteur Luc Cherki, Ahmad Bernaoui, et Maurice al-Medioni. Aujourd'hui, René Perez n'est plus, mais son répertoire et sa voix, désormais entrés dans l'histoire sont indémodables, tant que les gens continueront à fredonner joyeusement ses anciens tubes... Ses chansons, combien d'artistes algériens les avaient accaparées et interprétées sur scène ou à la télé? Preuve s'il est en de l'immense talent de René Perez, symbole de joie et de tolérance d'une époque révolue qui ne reviendra plus...

Source : O. HIND - L'Expression DZ - Le 18 octobre 2011

Lien => : [www.lexpressiondz.com]

je suis tres deçu, à l'enterrement, de rené il yavais beaucoup de tlemcieniens, mais des mélomnes et musiçiens en fin "Allah y rahmou"
Re: Ya bellaredj
31 janvier 2012, 07:28
Quote
fraka38
Quote
Bensamy
Bonjour, Shalom, Salam, Azul,

Je voudrais juste publié un article que j'avais lu précédemment sur René Perez (zal)...

Quote

El bellaredj orphelin...

L'un des porte-parole de la chanson judéo-arabe s'est éteint le 31 août en France où il vivait depuis longtemps.

Il est l'une des voix remarquables de la musique algérienne. René Perez est un chanteur algérien d'origine juive. Né le 25 février 1940, «c'est une voix qui s'éteint et c est une pierre du mur de notre patrimoine»
affirment ses admirateurs. René Perez pour ceux qui ne le connaissent pas encore ce sont toutes ces belles chansons que fredonnaient nos grands-mères jadis. L'andalou à l'état pur qui rappelle immanquablement une autre diva de cette époque-là Fadila Dziria.

On citera Ouahch el habayeb, Rimoun rametni, El youm rit ezzine, Ya bellaredj, Bnats el youm, Elli mektoub mektoub, Qoum tara, Fidar el habib, ou encore Mchate aliya.

«Ce n'est pas mal du tout, il a une très belle voix Rene Perez, on se croirait à une soirée andalouse dans les guinguettes du bord de Marne», souligne sur le Net un fan de cet artiste légendaire. C'est le 1er septembre que René s'en est allé rejoindre tous ses amis musiciens
Chaâbi algérien, pour rappel, il avait participé en 2007 à l'aventure musicale et artistique El Gusto, lancée par Safinez Bousbia, une femme irlandaise-algérienne, après qu'elle a été introduite dans le genre chaâbi trois ans auparavant par un musicien dans la Casbah d'Alger, la capitale algérienne.

Un projet phénoménal auquel Damon Albarn, le chanteur du groupe britannique Blur, s'était impliqué dans la promotion.

Chant des contes d'amour et d'exil pour le trille des mandolines et au rythme des percussions arabes, 40 maîtres de chaâbi algérien, une tradition séculaire de musique folk, ont été réunis après des décennies pour une tournée dans quatre pays.

«Aussi, saisi par la curiosité au sujet de la tradition musicale, qui a vu son apogée à Alger dans les années 1940 et 1950, elle décide de partir à la recherche des artistes qui ont fait sa renommée.». «Je voulais juste les remettre en contact L'idée du film et l'album sont venus plus tard», explique Safinez Bousbia dont le projet ressemblait à celui du film réunissant les membres de Cuba, le Buena Vista Social Club. Aussi, parmi les artistes qui ont pris part à ce fantastique voyage, René Perez, qui a pu retrouver ses anciens compagnons de route, vieux amis et collègues musiciens dont le chanteur Luc Cherki, Ahmad Bernaoui, et Maurice al-Medioni. Aujourd'hui, René Perez n'est plus, mais son répertoire et sa voix, désormais entrés dans l'histoire sont indémodables, tant que les gens continueront à fredonner joyeusement ses anciens tubes... Ses chansons, combien d'artistes algériens les avaient accaparées et interprétées sur scène ou à la télé? Preuve s'il est en de l'immense talent de René Perez, symbole de joie et de tolérance d'une époque révolue qui ne reviendra plus...

Source : O. HIND - L'Expression DZ - Le 18 octobre 2011

Lien => : [www.lexpressiondz.com]

je suis tres deçu, à l'enterrement, de rené il yavais beaucoup de tlemcieniens, mais des mélomnes et musiçiens en fin "Allah y rahmou"

eRREUR / IL N'YAVAIT PAS BEUCOUP DE TLEMCIENNIENS
Re: Ya bellaredj
17 février 2012, 19:32
Parmi les zlabistes! quelqu'un pourais tradiure "ya bellaredj" ? Merci
Re: Ya bellaredj
18 février 2012, 12:19
Ya Bellaredj
Avertissement : la traduction qui est faite est une
traduction littérale qui ne peut respecter la rime originale


Refrain

Ya bellaredj, ya touil el gaima
Yalli saken bin el ghoroff lethnine
Materaachi fi b'hiret Lala
Moulet el khalkhal* bouratline.

O cigogne de grande taille
Qui habite entre les deux chambres
Ne te nourries pas dans la mare de ma bien-aimée
Qui porte des chevillères de deux livres.

Yemma yemma choucheti madhfoura
Hadou sebaa s'nine ma sallit
Ou ki djit ensali n'sit essoura
We teffekert kh'lileti ou b'kit.

O maman! Ma frange est tressée
Cela fait sept ans que je n'ai pas prié
Et quand j'ai voulu le faire, j'ai oublié le verset
Je me suis rappelé ma chérie et me suis mis à pleurer.

Idha moutt ou radli mektoubi
Ou dhirou kabri aala bab el bit
Nebki we n'koul ah ya mahboubi
Malek welfi aalach b'ttit.

Si le destin decidait que je meurs
Vous creuseriez ma tombe au seuil de la chambre
Je pleure et je dis: Oh mon amour
Qu'as-tu mon habituée? Pourquoi as-tu tardé.





*Khalkhal : Chevillère : Bijou féminin arabe de forme circulaire
qu'on porte à la cheville symbolisant souvent un serpent. Ici,
dans le texte, il est tellement lourd et bien façonné qu'il pèse une livre (500 gr).

Ya Bellaredj
Avertissement : la traduction qui est faite est une
traduction littérale qui ne peut respecter la rime originale


Refrain

Ya bellaredj, ya touil el gaima
Yalli saken bin el ghoroff lethnine
Materaachi fi b'hiret Lala
Moulet el khalkhal* bouratline.

O cigogne de grande taille
Qui habite entre les deux chambres
Ne te nourries pas dans la mare de ma bien-aimée
Qui porte des chevillères de deux livres.

Yemma yemma choucheti madhfoura
Hadou sebaa s'nine ma sallit
Ou ki djit ensali n'sit essoura
We teffekert kh'lileti ou b'kit.

O maman! Ma frange est tressée
Cela fait sept ans que je n'ai pas prié
Et quand j'ai voulu le faire, j'ai oublié le verset
Je me suis rappelé ma chérie et me suis mis à pleurer.

Idha moutt ou radli mektoubi
Ou dhirou kabri aala bab el bit
Nebki we n'koul ah ya mahboubi
Malek welfi aalach b'ttit.

Si le destin decidait que je meurs
Vous creuseriez ma tombe au seuil de la chambre
Je pleure et je dis: Oh mon amour
Qu'as-tu mon habituée? Pourquoi as-tu tardé.





*Khalkhal : Chevillère : Bijou féminin arabe de forme circulaire
qu'on porte à la cheville symbolisant souvent un serpent. Ici,
dans le texte, il est tellement lourd et bien façonné qu'il pèse une livre (500 gr).

Copié -collé du site altaïrcomacias
Re: Ya bellaredj
25 février 2012, 17:36
Bonjour

relaxBar: la taduction est passable, (etuil el gayma) aux

longues pattes, et il faut leur donner un sens a ces paroles, enfin ce

n'est pas facile, mais continuez

(gk)
Re: Ya bellaredj
26 février 2012, 16:51
Seriez-vous une Krikev ou une Karalou ?
Voulez-vous retraduire bellarej à votre façon ?Donnez-nous en une traduction revue et corrigée.Merci pour votre courage.
Re: Ya bellaredj
27 février 2012, 00:47
Quote
RelaxBar
Seriez-vous une Krikev ou une Karalou ?
Voulez-vous retraduire bellarej à votre façon ?Donnez-nous en une traduction revue et corrigée.Merci pour votre courage.

bonsoir

pour les noms de Krikeb et Karalou, je connais tres bien ces familles,

comme eux mon nom commence par un k et fini par u Mais

chut,si tu trouve garde le pour toi.

Pour Bellaredj voila plusieurs année que nous tavaillons dessus, mais

nous sommes arrivé a plusieur verssions, mais nous nous heurtons aux

problemes divers qui nous empechent d"avencer.

tu me dit vous ! quel honneur, apparament tu parle l'arabe, en message

privé tu me dit de quelle ville et famille tu est

je te salue , (gk)
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter





ZLABIA

Copyright 2000-2019 - ZLABIA.COM